Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2008

Garçon de course en triporteur à Paris:

Texte de Pierre-Jules RENOUX

Je travaille chez Franor, une maison genre Christofle. Le magasin est situé rue Royale, près de la Madeleine. L’entrepôt se trouve quant à lui rue Amelot, au 88, dans le 11ème; c’est une rue parallèle au boulevard des Filles du Calvaire. Moi, j’habite dans le 3ème, rue Michel Lecomte, au numéro 20. J’ai un triporteur. Le matin, je passe au dépôt prendre des colis qui sont préparés pour les porter à certaines adresses. Je ne me pose pas de questions, partant du principe que moins on sait de choses, mieux ça vaut. Je passe rarement au magasin de la rue Royale, mais ce travail me plaît car je suis à l’air et j’ai le sentiment d’être libre.
A deux ou trois reprises, j’ai un petit frisson quand les flics me demandent mes papiers. Je m’appelle Buisneau Pierre, suis né à Alger, habite à Villeurbanne, et travaille à Paris; ça fait désordre.
A la mi-avril, on me fait savoir que le réseau qui m’a fourni mes papiers vient de tomber. Je suis à la merci d’un contrôle trop pointilleux, il vaut mieux que je disparaisse pour ne pas mettre en danger la copine de ma soeur qui travaille à la préfecture, elle s’appelle Geneviève Audouin.