Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/08/2008

Témoignage de Pierre-Jules RENOUX- 16 ans

L’évacuation, 1er acte:

Le vendredi 17 mai, la femme du facteur Marcel Dolle qui est aux armées, demande à mon père qui doit rejoindre Laval dans la Mayenne, de conduire sa voiture pour évacuer sa famille vers le sud. Tout le monde embarque : madame Dolle, ses deux enfants, mon père bien sûr et ma soeur Janine. Mon frère Claude et moi suivons en vélo. Seule ma mère reste à son poste au bureau des PTT de Longpont. Elle ne partira que dans les tous derniers jours de mai après qu’une bombe, tombée sur la route à 15 mètres de la maison, ait fait voler en éclats portes et fenêtres. C’est un officier d’une unité de cavalerie qui lui dit : “Mais, madame, il faut partir. Vous ne recevrez de vos supérieurs à Laon aucune directive. Il y a longtemps que tout le monde a foutu le camp.”
Elle part sur une auto mitrailleuse jusqu’à Meaux où elle peut prendre le train pour rejoindre Laval, où nous sommes arrivés le 20 Mai.
A Pithiviers, Madame Dolle a retrouvé son mari. Nous quittons donc la famille Dolle, et c’est par le train, après de multiples changements et péripéties diverses, que nous arrivons dans le chef-lieu de la Mayenne, point de regroupement des fonctionnaires de l’Aisne, toutes administrations confondues. Nous avons trouvé à nous loger à St Berthevin les Laval. Mon frère et moi avons du boulot dans une ferme : on coupe, on met en bottes, et on rentre le foin. Ce n’est pas le bagne, loin s’en faut : travail 2 heures, collation, travail, collation etc. A ce rythme, on attrape peut-être des ampoules, mais on se fait surtout du lard. On en oublie presque la guerre, mais elle ne va pas tarder à nous rattraper.

10:59 Publié dans Exode 1940 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : Exode

Commentaires

Monsieur Renoux,
Pourriez-vous me re-donner votre adresse e-mail (je l'ai perdue) car je voudrais vous tenir au courant de l'évolution du projet de livre à propos de l'exode de 1940; projet pour lequel vous m'aviez donné l'autorisation de reprendre une partie de votre témoignage et de celui de vos frères.
Merci pour toute réponse.
Très cordialement,

Roger Marquet
Chenogne, 1d
B 6640 Sibret
Belgique

Écrit par : Roger Marquet | 08/11/2010

je suis la fille de Mr RENOUX Pierre et je lui transmettrai toutes informations utiles car il n'a pas de connexion à internet. Il répondra à vos questions avec plaisir. Merci beaucoup.
Dominique Partensky-Renoux

Écrit par : Partensky | 26/12/2010

Les commentaires sont fermés.