Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/08/2008

Témoignage de Pierre-Jules RENOUX

L’évacuation, 2ème acte:

On arrive à la mi-juin. La famille, à peine rassemblée va se disloquer. Mon père part dans la Manche rejoindre la Direction Départementale des C.I. Mon frère Claude et moi partons en vélo pour le Lot; ma soeur aînée est dans un sana des PTT à Montfaucon du Lot.
Pour ma mère et ma soeur Janine, l’évacuation tourne au drame, à la limite de l’épouvante. Après notre départ, elles quittent Laval par le train le 16 ou le 17 juin en direction de Nantes. A Rennes, les trains de réfugiés, de militaires, de munitions sont bombardés par la Luftwaffe : un carnage ! Plusieurs milliers de morts... Ma mère et ma soeur ont sauté du train. Dans l'afflolement général, elles sont séparées et se perdent de vue. Ma mère, pendant 3 jours, va faire les hôpitaux et les morgues pour retrouver Janine, en vain... Vers le 14 Juillet, elle saura enfin que ma soeur a été récupérée par de braves gens qui l’ont emmenée et hébergée à Vannes.

23:51 Publié dans Exode 1940 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Exode

Les commentaires sont fermés.