Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2008

RETOUR D’ ANDREE A LONGPONT. Récit de Maurice RENOUX

A NANTES, Andrée avait eu un “Ausweis” délivré par les Allemands. C’était l’autorisation de circuler que délivraient les Allemands pendant l’occupation (194O-1944). Elle était “invitée” à retourner à LONGPONT. La maison, en Mai Juin, avait été habitée par les troupes françaises. Quand Andrée arriva, elle était habitée par des soldats allemands. Pendant l’exode tout avait été pillé, souillé, cassé, (cela en plus des bombardements). Andrée demanda à un officier allemand d’évacuer la maison, lui rappela qu’en temps de Paix, il était interdit de loger la troupe dans un immeuble administratif.
L’officier prit très mal et lui répondit, ”Vous avez six soldats, mais, demain, vous en aurez douze, car les Allemands ne sont pas des voleurs”. Il tint parole. Les enfants revinrent en Septembre à la maison. Andrée retourna à la KOMMANDANTUR. L’évacuation complète se fit alors. ( 1er Octobre 1940).
Quant à moi, je quittais BORDEAUX pour retourner dans la MANCHE en chemin de fer. Je fis un détour pour aller embrasser ma femme. Elle était bien ébranlée par tous les événements qui avaient eu lieu depuis son départ le 17 Mai !; J’avais donc été affecté à Saint LÔ; puis à JUVIGNY le TERTRE, puis à VALOGNES, enfin, fin Septembre, je fus provisoirement affecté à VILLERS-COTTERETS, (tout près de LONGPONT), en attendant de rejoindre MONTCORNET.
Petit à petit la famille retournait à LONGPONT.

23:05 Publié dans Exode 1940 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Exode

Les commentaires sont fermés.