Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2008

400920 Lettre d’Andrée RENOUX à son mari Maurice RENOUX



Longpont vendredi 20 septembre 40.



Minou chéri

Aujourd'hui, je suis un peu remise de ma joie d'hier et après réflexion je me demande comment il se fait que Lucette ne m’a pas écrit un petit mot? Peut-être disait-elle qu'elle était
souffrante et que tu as préféré ne pas m'envoyer sa lettre?
Je ne fais que relire la lettre de notre Pierrot et suis heureuse d'avoir un enfant aussi prévenant. J'envoie ta lettre à Janine en la priant de me la rendre.
Avec mon" troupeau" je n'ai pas envie d'arranger la maison. "Ils" cassent et broient tout.
Maintenant qu'il fait froid "ils" s'installent le soir dans la cuisine près de la cuisinière il y en a toujours au moins trois ou quatre comme je l'ai dit à Mr Boquet hier c'est tout juste si je ne couche pas avec eux.
La nuit, je les entends "prouter" et ronfler et c'est à peine si j'ose faire mes petits besoins, car la cloison est bien mince.
Ils sont chez nous comme chez eux. Je ferme mon placard à clef, ainsi que la salle à manger. Qu'ont donc fait tous les hommes du village voisin pour être mis dans un camp de concentration? En tous cas ils n'ont pas l'air de vouloir s'en aller de sitôt et s'installent pour longtemps.
Si je crains des grenades dans la cheminée c'est que j'ai trouvé différentes choses dans le conduit jusqu'à une petite armoire de poupée qui appartenait à Lucette quand elle était jeune, des bouquins, des cahiers de Pierre et certainement qu'il y a autre chose car mon bras n'a pas pu descendre bien loin.
Tu devrais peut-être écrire personnellement à Mr Boulanger pour lui demander de venir à Villers - Cotteret remplacer celui qui est prisonnier. Cet homme là est charmant et en lui demandant son avis, il ne refusera pas de te donner un conseil pour obtenir satisfaction si la chose est possible.
Ecrit aussi à M. Hesteing pour lui demander son avis sur les enfants. Je te charge de cette corvée parce que tu tournes les lettres mieux que ta g ... de femme!
J'ai écrit à la Samaritaine pour lui demander de m'envoyer un catalogue pour la literie.
J'ai reçu une lettre aujourd'hui m'annonçant que ses stocks étaient épuisés et ne pouvant pas encore les renouveler elle regrettait de ne pouvoir donner suite à mon désir. Il faudra bien cependant avoir de quoi coucher cette progéniture?
Je m'arrête aujourd'hui et reprendra ma lettre demain après le courrier.

Samedi 21

Une lettre de Janine aujourd'hui que je te joins. Je lui réponds immédiatement, affirmativement car elle n'a pas de robe pour cet hiver.
Je te fais mille caresses affectueuses.
Ta petite Dédée

22:57 Publié dans Exode 1940 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Exode

Les commentaires sont fermés.