Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2008

400824 Lettre adressée à Janine RENOUX, par sa mère Andrée RENOUX

Longpont le 21 août 1940

Ma petite Nine.

Je commençais à m’inquiéter, ta lettre est venue un peu me rassurer, puisqu’elle m’apprend les craintes du Docteur.
Il faut avant tout te tenir droite je pense que le Docteur t’a donné du fortifiant. Pour la radio, elle est dans le paquet adressé à Lucienne. Enfin à Paris, il y a des hôpitaux pour te faire radiographier si c’est nécessaire. Ta tante Marcelle saura ce qu’il faut faire d’après le docteur.
J’ai retrouvé les draps sales qui étaient au fond du jardin, tu te rappelles qu’il y avait eu une lessiveuse pleine. La lessiveuse a disparue mais le linge était resté coincé sous des bouts de bois. Il y avait du sang plein les vieux sacs ! C’était d’une puanteur, en dégageant j’ai vu ce linge moisi et piqué mais ça fait quand même des draps. Je n’ai plus de serviette de toilette, c’est ce qui me manque le plus. Je fais des torchons avec les vieux chiffons, car toutes les vieilleries de ta grand’mère sont restées dans la malle, dans une il y avait même ce que je pense ! Enfin !
Tout ce que vous pouvez m’acheter pour nettoyer, vous pouvez me l’acheter. Mais il ne faut pas venir maintenant, il est dangereux de voyager actuellement.
Je vous bise tous à la ronde et toi, ma petite Nine bien, bien, bien fort pour l’ennui que tu m’as donné !
Andrée RENOUX

23:07 Publié dans Exode 1940 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.