Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2008

NAISSANCE DE CLAUDE, ANDRE RENOUX.

Heureusement, j’avais un tablier blanc pour aider la sage-femme. Le berceau n’était pas tout à fait terminé, je mis mon petit gars dans mon tablier en tenant de la main les deux coins du bas. Quand j’eus terminé d’arranger le berceau, je sortis mon petit bonhomme de mon tablier et le je mis dans son berceau. Quel doux souvenir pour moi, et comme je suis heureux de constater que la tradition s’est bien conservée. En 1973, à Saint VALLIER sur RHÔNE (DRÔME), autour du berceau de mon arrière petite fille Samuelle, j’ai revu un jeune papa (Pierre II, fils de Claude), très attentif et prévenant. Je suis convaincu qu’il en a été de même pour mes autres petits et arrières petits enfants.
Malheureusement ce bonheur fut vite gâché ! !!!
DEPART DE LORIENT ET RETOUR A COLOMBES.
Nous dûmes quitter LORIENT : Le patron avant de savoir qu’Andrée viendrait nous rejoindre avait vendu son “portefeuille” et le nouveau patron était arrivé. Je sentis que je ne pouvais plus rester dans les mêmes conditions et qu’il était préférable de partir de bon gré. En attendant le Maire de LORIENT, qui dirigeait la Coopérative, me mit en relation avec le Comité de la 1ère Foire Exposition de LORIENT. Je fus adjoint au Commissaire Général de cette manifestation et j’avais un bureau dans les locaux du journal régional “L’OUEST-ECLAIR”. J’avais à recevoir les exposants, les artistes. Mais cela ne dura, hélas, que le temps d’une foire (un mois environ).
RETOUR A COLOMBES : Nous trouvâmes un logement dans les H.L.M, et je pris une représentation en attendant mieux ! .En 1927, mon frère Émile (qui avait quitté “Le Bon Marché”, pour les mêmes raisons que moi : Gains insuffisants), venait de prendre à son compte un commerce d’alimentation, rue de la GRANGE-BATELIERE, près du Faubourg MONTMARTRE. I1 en était très content. Par son intermédiaire, on nous proposa de reprendre un fond d’Hôtel Café Restaurant à FERE en TARDENOIS, Canton de deux milles habitants. La guerre de 1914/1918 avait laissé bien des traces. La reconstruction avait apporté au pays une ère de prospérité. Nous prîmes possession de la maison le 4 Septembre 1927.

Les commentaires sont fermés.